Les paupières

Si ta peau se tutoie
Au bout de mon index
Comme une lettre en braille
Effleurée dans la nuit

Je veux bien ne plus voir
Que les teintes à demi
De tes paupières
Immenses
Sur lesquelles je trace

La ligne de mon coeur
En points taillés d’amour…

Marina Rogard

© Tous droits réservés – 2020 – Marina Rogard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :