Goût de toi

J’écoute ton odeur
Graver ma peau de souvenirs…

Oiseaux
Fleurs
Et fruits
A frotter mon épid-aime.

Souvent je me sentais affamée
Du goût de toi
Et souvent mon ventre se creusait.

Ton sexe même 
Avait le parfum de la figue tout juste cueillie de l’arbre…
De l’été 
Du vent d’eau douce
Des herbes de sieste.

J’écoute encore l’ode-heure de toi
M’étourdir…

Et je m’endors encore 
Au goût de ce souvenir…

Marina Rogard

© Tous droits réservés – 2021 – Marina Rogard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :