Où tu m’aimes

Au fond peu importe où tu te trouves aujourd'hui si mon corps émerge doucement des nombreuses sollicitations de tes baisers le soleil n'a jamais été plus beau que ce matin vraiment je crois qu'il n'a jamais été plus beau tu dirais que ses lèvres sont taillées pour faire de la poésie cette poésie du creux …

Te compose

Que je te compose un autre amour. Le premier. Le dernier. L'insubmersible. Pour toi. Pour nous. Et la ruée vers l’aime. Je me souviens du chemin vers tes seins de leur regard dans mes baisers des fourmis en procession à l’assaut de mon ventre. Nous sommes nées pendant l’été. Les épaules engagées aux cheveux des …

Fais-moi

Fais-moi fais-moi l'amour. Fais-moi l'amour dans l'amour. Dans le bleu le soleil dans le tendre de l'oreille. Fais-moi fais-moi l'amour. Où tu loges tes mains. Où tu me colonises. Où tu m'enlaces au doigt et à l'aime. Fais-moi fais-moi l’amour. Aux flambées de nos regards sur nos fronts tièdes nos joues rose effréné. Dans ces …

D’elle

poésie ange amour femme instants d'aime

Ce sont nos joues qui se lissent l'une contre l'autre. Leur douceur d’ailes d’oiseaux. Voilà le secret de la tendresse. Ce qu'elles se disent en silence. Ce qu'elles nous en-chair ce qu'elles nous arôme. Toi tu as le sourire d'une enfant qui découvre la beauté d'une caresse sur le front du soleil. Tu es regard …

Dis-leur mon amour

On leur dira que nos cœurs appartiennent à la même famille celle de l'amour. On leur dira que nos sourires tirent leur beauté d'un complot amoureux au pourtour de nos bouches. Dis-leur mon amour dis-leur que lorsque nos corps glissent l'un contre l'autre ils fusionnent comme deux silex frottés que viendra nourrir l'étincelle.  Dis-leur qu'en …

D’ascension

Je reprendrai de ce désir et sa déflagration. De tes doigts qui enrobent mes soupirs de tes baisers qui font naître mes seins. J’ai tout aimé. Ton regard de cheval fou. Ton corps de fauve poétique sous lequel je me réfugie pour les embrasements et les certitudes. Nous avons eu des nuits où nos mains …

D’embrasse

poésie instant d'aime marina rogard

Embrasse-moi lentement pour que je m'en souvienne. Comme si c'était maintenant. Et même très souvent. Ce vent qui s'engouffre dans la mer ressemble à ton baiser dans mon ventre. Où est passé mon souffle sinon entre ta langue et l'amour ? Embrasse-moi lentement pour que je m'en souvienne. Comme si c'était maintenant. Et même très …

De cette heure

Cette heure où les papillons rentrent de voyage. Où les soleils se froissent. Où la lumière est d'or. Cette heure où les amantes se soulèvent. Où les chairs se promènent de caresses en caresses, magistrales lianes enroulées de douceur. L'amour lui-même s'inspire d'un autre langage. Comme un corps dépouillé d'un vêtement, il se laisse frotter …

Toutes les nuits

Quand toutes les nuitsSont bellesÀ tes côtés... Qu'un baiser sur ton frontEnlace mon ventreDe rivières soyeusesDe feux de Bengale. Quand toutes les nuitsSont belles À tes côtés... Mon amour Mon amourMon amour... ... Et mon corps trempé ... Et tes mains qui m'entourent... Mon amour Mon amourMon amour...Quand toutes nos nuits Sont belles... J'aimerais qu'elles durent toujours.  Marina Rogard …

Le bonheur

Le bonheur... c'est toi le bonheur. C'est la tournure que tu lui donnes dans un silence un regard un frôlement de désirs. C'est cette mer bercée de soleil ce temps compté mais infini ce temps ce que nous en faisons. Cet amour dans le cœur dans l'âme dans les roulements de corps à s'emmêler comme …

%d blogueurs aiment cette page :